« Des odeurs et des mots »

Le titre aurait pu s’appeler : lecture des sens, tel que Jean Giono l’aurait aimé, car pour lui, l’homme habite « une maison aux cinq fenêtres », ses cinq sens, et en courant d’une fenêtre à l’autre, il peut prendre connaissance du monde qui l’entoure.
Ce soir, le sens convoqué est l’odorat, musée des parfums oblige.
Pour sentir les mots, je vous laisse en compagnie de Philippe Lardaud, comédien et homme de théâtre. J’ai rencontré sa voix l’année dernière.
Séduit, je lui ai demandé de venir vous lire une sélection de textes, farfelus, amusant, sérieux, d’auteurs connus et méconnus.

Jean-claude Ellena
Parfumeur, Conseiller Hermes

 

Philippe LARDAUD,
Comédien, metteur en scène

Formé à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, son parcours théâtral est marqué par d’importants compagnonnages : celui de Jacques Lassalle, sous la direction de qui il joue Pirandello, Labiche, Molière et Jon Foss, de Christophe Maltot au TGP d’Orléans et celui de Jean Boillot, directeur du Nest-CDN de Thionville-Lorraine avec qui il travaille aujourd’hui comme artiste associé. Il a également travaillé avec Jacques Nichet, Antoine Girard, Jean-Pierre Rossfelder, Emmanuelle Cordoliani…

Il signe en 2006 avec «Un roi sans divertissement» de Jean Giono, sa première mise en scène. Il intègre la Compagnie Facteurs-Communs qu’il co-dirige avec Fred Cacheux et David Martins. Il met en scène en 2014 «Les gens de Dublin», banquet théâtral d’après une nouvelle de James Joyce et en 2016 «Adieu ma bien-aimée» d’après des récits de Raymond Carver.

Il a également une activité de pédagogue qu’il exerce au cours de nombreux stages ou Master Class.

La liste des textes de la soirée

Ouverture
– Du Côté de chez Swan, Proust
-Tirade du nez, Cyrano de Bergerac, Ed. Rostand
-Réponse de Michel Serre, à Cyrano

Odeurs des villes
-Doukipudonktan, Zazie dans le métro, Raymond Queneau
-Le métro Parisien, in la revue NEZ, Céline Ellena

Odeurs  et culture
-L’odeur du vin, Provence, Jean Giono
-Sagace, Journal d’un parfumeur, Jean Claude Ellena

Odeurs et nature

-Que ma joie demeure, Jean Giono
-Le chant du monde, Jean Giono
-Le Jardin d’Hossegor, lettres à Anne, François Mitterand.

Odeurs des femmes
-Lettre à Anne, François Mitterand
– Jean le Bleu, Jean Giono
-Madame Bovary, Flaubert
-Belle du Seigneur, Albert Cohen

Odeurs des hommes
-Oui madame, c’est moi qui sens comme ça, In portrait et paysage, Colette.
-La lessive, Jacques Prévert .

Odeurs des parfums:
– Un jardin après la mousson, jean claude Ellena

Final
-Harmonie du Soir, Charles Baudelaire

 

Voir les résumés des précédents Jeudis du MIP.